Projet scientifique

Projet ANR RIMA (2022-2026)

Cordonnée par Fabienne Samson (IRD-IMAF), et Marie Nathalie Leblanc (UQAM)

Porté par l’IMAF (UMR 8171/243) avec 3 partenaires scientifiques (Chaire ICAO/UQAM/Canada; l’IFAN/Dakar, Sénégal; et Kyoto Seika University/Japon) le projet RIMA regroupe 11 chercheur.e.s d’Afrique (Mali, Côte d’Ivoire, Sénégal, Maroc), d’Amérique du nord, d’Asie et d’Europe. Pluridisciplinaire (anthropologie, sociologie, histoire, géographie, science politique et linguistique), il porte sur les femmes de l’espace Maghreb/Afrique de l’ouest islamisée et vise à étudier comment celles-ci, face aux diverses discriminations qu’elles subissent (inégalités de genre, territoriales, ethniques, économiques, religieuses), réagissent, luttent et/ou militent par le biais de l’islam. 

Le projet est décliné en 3 axes thématiques :

  • affirmation par la pratique religieuse
  • radicalisations religieuses des femmes
  • combativité civique des femmes par le religieux

RIMA a pour ambition d’appréhender la façon dont les femmes, dans le contexte contemporain de la crise djihadiste au Sahel, réinventent leur vie et leur environnement social via la religion. À partir de l’Algérie, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Mali, du Maroc, du Nigeria, du Tchad et du Sénégal, il permet de réfléchir aux normes de religiosités, contrastées et parfois radicalisées que les femmes mobilisent, s’approprient et mettent en œuvre, pour lutter contre les inégalités dont elles souffrent et imposer leurs identités de croyantes et de citoyennes. 

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search